Bénévolat : un monde riche en contrastes.

Capture d’écran 2016-07-18 à 17.38.09Plus de réglementations, moins de subventions publiques, des besoins en croissance exponentielle, une multiplicité d’associations intervenant sur un même créneau, tel est l’environnement dans lequel doivent évoluer les associations tout du moins celles qui dépassent le cadre de simple amicale.
Leur quotidien est de répondre à une injonction paradoxale : faire plus et mieux avec toujours moins.

Les associations sont tiraillées entre l’obligation d’agir de façon de plus en plus professionnelle et l’impérieuse nécessité de composer avec les richesses et les ambiguïtés de leur bénévolat.

Un bénévolat qui se singularise par trois caractéristiques : les compétences, la disponibilité et la longévité dans l’engagement et surtout par les contrastes extrêmes observables sur ces trois caractéristiques.

Lire la suite

Publicités