Expatriation : réel besoin d’une adaptation culturelle.

Capture d’écran 2015-01-25 à 11.45.55De nos jours il semble facile de quitter son pays natal pour s’installer à l’étranger. A quelques  exceptions près : les transports sont sécurisés et abordables, les formalités ne sont pas insurmontables, le liens avec le pays d’origine ne sont jamais totalement rompus. Le monde est devenu une petite planète !

Cependant, cela reste une aventure humaine et le candidat à l’expatriation doit savoir qu’il suivra un nécessaire processus d’adaptation culturelle fait de hauts et de bas psychologiques. C’est un processus maintenant bien connu, et universel, dont je reprendrai les grandes lignes dans cet article.
Lire la suite

Extraverti, introverti… soyez averti !

Capture d’écran 2014-01-30 à 23.02.20On oublie trop souvent que l’harmonie réside dans un juste et fragile équilibre… parfois difficile à trouver.
Cette remarque vaut aussi pour les différents types de personnalité.
Dans nos pays occidentaux notre mode de pensée nous conduit à attribuer une bonne fois pour toute une étiquette à chacun : celui-ci est un extraverti, celle-ci une introvertie.
La réalité est beaucoup plus complexe et moins confortable pour nos esprits cartésiens.

Lire la suite

Holacracy : Le pouvoir donné à l’organisation.

figurinesJ’ai découvert le terme Holacracy – ou Holacratie en français – au hasard de mes lectures sur le net.  Ma curiosité a été piquée au vif en parcourant les introductions de ce sujet : un concept avant-gardiste, une révolution dans les méthodes de management, une solution au mal-être des individus dans l’entreprise, une efficacité économique saluée…  Un concours de louanges qui précède généralement une proposition de vente d’un livre ou d’une conférence. En fait non, il n ‘en est rien, les descriptions détaillées de ce concept sont simplement mises à disposition.
Alors permettez moi modestement y ajouter la mienne.

De quoi s’agit-il exactement ? Lire la suite

Le singe sur l’épaule

On attribue la paternité de l’expression « le singe sur l’épaule  »  – «  monkey on the back »  – à l’américain William Oncken Jr (1912-1988).  Il utilisait cette analogie dans les cours qu’il dispensait à travers tous les États-Unis sur la gestion du temps des dirigeants d’entreprise.

William Oncken aurait trouvé son inspiration pour cette analogie dans la fable persane « Sinbad le marin » et plus particulièrement dans ses aventures lors de son cinquième voyage. Dans cet épisode en effet Sinbad cherche désespérément à se débarrasser d’un vieillard qui s’est agrippé solidement sur son dos.

Quelle qu’en soit l’origine l’expression a fait florès. Elle est devenue un grand classique dans les théories de management et plus récemment dans celles du coaching.

English version  Lire la suite

Le syndrome John Wayne

Universellement connu, John Wayne a incarné dans ses films le cow-boy viril,  solitaire, protecteur du plus faible. Il avait l’autorité, la force et le charisme du chef incontesté. Il savait  toujours ce qui était bien et ce qui était mal. Il était indépendant et n’avait besoin de personne, juste d’un petit  groupe de fidèles seconds acquis à sa cause.

Trente ans après sa mort, John Wayne incarne toujours le héro américain.

Pas étonnant que certains spécialistes américains parlent maintenant du syndrome John Wayne pour qualifier certaines dérives comportementales.

English version           Lire la suite

Pouvoir, argent, idéal et sentiment.

PAISD’après les récentes lectures que j’ai pu faire, il semblerait que les mots : Pouvoir, Argent, Idéal et Sentiment soient au cœur de nos motivations. Cela me plaît bien car l’initial de ces trois mots donnent PAIS.  Sous le nom Idéal on retrouve toute la palette des concepts qui peuvent lui être associé : morale, éthique, convictions civiques, valeurs culturelles ou spirituelles. Le terme sentiment regroupe les notion d’amour, d’amitié et de sexe et d’émotion.

Nos actes, nos actions, nos ambitions, nos engagements personnels viseraient tous l’un de ces objectives.

Dont acte. Je ne suis pas un expert mais force est de constater, en étant un tant soit peu observateur, que de nombreux faits viennent corroborer cette analyse. Lire la suite