MOOC : Miroir aux alouettes ?

Capture d’écran 2015-01-20 à 19.13.15Depuis quelques temps les Massive Open Online Courses (MOOC) ont fait leur entrée fracassante dans le petit monde de la cyberculture.

En France on s’est empressé très vite de les rebaptisés Cours en Ligne Ouvert et Massif (CLOM) pour tenter de remplacer un acronyme anglais par un autre bien de chez nous… sans grand succès à ce jour.

De quoi s’agit-il exactement ?

Dans sa forme primaire le MOOC peut être défini comme la retransmission sur internet d’un cours traditionnel donné dans un amphithéâtre. C’est d’ailleurs dans les universités américaines que les MOOC ont pris leur essor. Par ce biais technologique un nombre quasiment illimité d’élèves peut assister au cours, soit en direct, soit en différé car il est enregistré.

Dans la version la plus aboutie, le MOOC peut combiner vidéos, présentations et tutorat en ligne au travers de forum ou en lien direct avec l’équipe de formateurs.

Les entreprises se sont emparées du concept pour créer des versions uniquement réservées à la formation de leurs employés ou de leur clients. On assiste aussi à l’apparition de MOOC dans de grandes associations.

Que faut-il en penser ?

Du bien évidemment… dans la mesure où les MOOC sont un formidable moyen pour diffuser largement des connaissances jusqu’alors dispensées à un nombre réduit d’élèves privilégiés. Les MOOC ont en quelque sorte repoussé à l’infini les murs des salle de cours.

Ils ont aussi donné un souffle nouveau à la formation à distance et offrant les mêmes avantages que le déjà connu e-learning : flexibilité dans le temps et le rythme d’étude, suppression des temps et frais de déplacement, contrôle de l’assimilation des élèves par des jeux de questions. Ces quizz peuvent même être utilisés pour décerner un certificat qualifiant à l’élève en fin de formation.

Par contre, force est de constater que les MOOC ne sont pas – comme on voudrait nous le faire supposer – une innovation de rupture. Les MOOC utilisent les avancées technologiques existantes pour dispenser des connaissances au plus grand nombre mais ils n’ont introduit aucun concept de formation nouveau ou plus efficace : les professeurs et les élèves interagissent de la même manière (quand l’interaction est possible), le contenu des cours et la pédagogie restent souvent inchangés.

Par ailleurs les MOOC s’adressent à la frange de la population qui maîtrise les outils informatiques et qui est motivée pour consacrer du temps à sa propre formation. Ceci écarte d’emblée une population qui éprouve des difficultés avec les ordinateurs et qui est peu habituée à acquérir des connaissances par elle-même. De même les plus jeunes – forts consommateurs de communications numériques – n’accrochent pas avec toute forme de formation à distance – et cela inclus les MOOC – souvent parce qu’il vivent dans l’instantanéité des réseaux sociaux et sont peu enclins à passer de longues heures devant un écran pour patiemment apprendre.

Il faut aussi considérer le coût de développement d’un MOOC qui dépend de son degré de sophistication et de la qualité de son design.

Donc oui, bien sûr, les MOOC constituent une nouvelle avancée dans le partage des connaissances.Oui, il faut continuer à développer de nouvelles formes de MOOC de plus en plus performantes et conviviales.
Mais dans le même temps, il faut relativiser le discours marketing qui les présente comme la panacée et ne pas se laisser entraîner dans des dépenses inconsidérées pour son développement.

La formation ne se résume pas à une question d’outil aussi high tech et nouveau soit-il.

 

 

Je vous invite à consulter aussi les articles ci-dessous :

http://www.lenouveleconomiste.fr/lesdossiers/cooc-le-mooc-dentreprise-23100/

http://www.formation-professionnelle.fr/2013/01/14/les-tendances-e-learning-2013/

http://www.huffingtonpost.fr/olivier-toutain/e-learning-universite_b_2787720.html

http://blog.educpros.fr/matthieu-cisel/2013/11/12/monter-un-mooc-combien-ca-coute/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s